Les matériaux organiques issus du tri sélectif présente l'avantage de posséder une faible teneur en impuretés mais nécessite cependant un prétraitement pour adapter leur granulométrie aux traitements de hygiénisation et de post-digestion en plus d’ajuster sa teneur en matières solides

Dans le meilleur des cas, la matière organique issue du tri sélectif arrivera à l’usine dans des sacs poubelles et avec une teneur en impuretés minimale. En une seule étape, la matière sera prête pour être introduit dans le digesteur.

La présence d’impuretés obligerait d’ajouter une étape pour séparer les inertes avec un hydrocyclone et un laveur.

Le prétraitement classique avec pulpeur oblige à réaliser diverses opérations unitaires tant en phase sèche qu’en phase humide et inévitablement, entrainent une grande partie de la matière organique au rejet.

Ce type de matière organique a une grande quantité d’impuretés qui compliquent leur valorisation. Connaître ses particularités et orienter son traitement est notre mission.

Le procédé clé de cette purification est le triturateur-séparateur TM-75 et la séparation a posteriori des inertes. On doit avoir recours à un prétraitement de la matière organique dans le but d’améliorer le rendement. Ce procédé aura pour objectif de concentrer la matière organique et d’éliminer les éléments nocifs pour le triturateur.

La grande majorité des produits impropres à la consommation sont encore dans leurs emballages commerciaux. Les séparer et étudier leur utilisation constituent une part de la proposition à réaliser.

Conformément aux solutions nécessaires à apporter aux différentes problématiques qui se posent dans une installation, notre ligne d’ingénierie travaille en contact étroit avec le client pour obtenir les résultats requis.

Après la réception des données, nous proposons au client une rencontre avec l’un de nos ingénieurs pour étudier la problématique et collecter les données du terrain qui permettront d’élaborer le rapport proposant notre solution et son évaluation.

Souvent, une installation ne trouve pas l’équipement approprié sur le marché. En étroite collaboration avec le client, nous pouvons développer des prototypes qui répondent aux exigences demandées.

La présence de verre dans les déchets municipaux ou industriels est fréquente. Nous pouvons séparer le verre des autres déchets, l'extraire et le valoriser comme ressource

La fraction valorisable sera séparée automatiquement après quelques procédés de concentration du matériau en recherchant une taille de particule supérieure à 10 mm.

La rentabilité énergétique de la matière organique est étroitement liée à leur traitement par digestion anaérobie. Nous disposons de la technologie et des compétences pour fournir la technologie appropriée au déchet du client.

En principe, notre proposition s’orientera vers une technologie par voie humide, faible investissement et entretien, et une grande efficacité énergétique en ayant un grand volume de stockage du biogaz.

Tous les aspects de l’énergie tels que la production, (economiser), son stockage, l’efficacité, sont présents au quotidien et représentent un facteur déterminant de la viabilité de toute installation. Nous offrons les conseils nécessaires pour permettre une correcte prise de décisions ajustant avec précision, les paramètres techniques et économiques.

 

Tanque GNL